VAE pour les migrants à Lyon : l’expérience va s’étendre à toute la France

L’insertion professionnelle par la reconnaissance de leurs compétences est un enjeu d’intégration pour les migrants qui ont dû fuir leur pays. C’est aussi un enrichissement de nouvelles compétences pour le pays d’accueil. Dans trois quartiers prioritaires de la politique de la ville de l’agglomération lyonnaise, vingt migrants ont pu ainsi bénéficier d’un accompagnement VAE, dont dix ont transformé leur expérience professionnelle en titre ou diplôme.

Baptisée « Parcours VAE Migrants, un atout pour l’emploi », c’est le DAVA de l’académie de Lyon qui a piloté avec succès cette opération avec ses partenaires entre 2016 et 2018. « L’opération va maintenant se développer partout en France, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur ! », se félicite Norbert Jaouen, chargé de la VAE au ministère de l’Education Nationale. 

Pour les migrants lauréats, les certifications acquises sont autant d’atouts entre leurs mains, comme par exemple le CAP Coiffure, le BTS Prothésiste orthésiste, le baccalauréat professionnel Gestion Administration ou le CAPA Jardinier paysagiste validés par les jurys VAE lyonnais. Les dix autres migrants ont bénéficié de suivis différents : formation, immersion professionnelle, valorisation des acquis sans certification, etc.

« Expériences sans frontières » : une coopération sera menée en 2021 avec le ministère de l’Intérieur.

Le ministère de l’Education Nationale a présenté ce bilan à la Direction de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité du ministère de l’Intérieur. Des résultats qui ont convaincu ce ministère de participer au financement du nouveau projet du ministère de l’Education nationale baptisé « Expériences sans frontières ». « La volonté du ministère de l’Intérieur est de déployer sur tout le territoire le premier projet de l’académie de Lyon, dès le début de l’année 2021. Les DAVA de chaque académie vont aller à la rencontre de tous les partenaires potentiels et évaluer le nombre de candidats migrants », explique Norbert Jaouen.

Les parcours VAE pour les migrants devraient donc s’étendre à toute la France. Un projet national qui sera piloté par le DAVA de Lyon, soutenu par le ministère de l’Intérieur, notamment dans son appel de fonds européens FAMI (Fonds Asile, Migration, Intégration).

De nouveaux projets : HOPE, programme 1000 VAE…

D’autres actions VAE sont menées en direction des migrants, ajoute Norbert Jaouen : « Le programme « HOPE (Hébergement, Orientation et Parcours vers l’Emploi) » s’adresse aux migrants qui bénéficient de la protection internationale. La partie formation et la VAE sont confiées à l’AFPA. ». Le « Programme 1000 VAE » sera également expérimenté par l’AFPA pour les migrants primo-arrivants. « Il vise à expérimenter l’accès à la certification par blocs de compétences », poursuit Norbert Jaouen.

La VAE a décidément le vent en poupe, en France et désormais en Europe : « Un programme européen sera piloté par le ministère de l’Intérieur afin de comparer les dispositifs existants visant à l’acquisition d’une certification professionnelle par la VAE. Nous sommes sollicités pour y participer », se réjouit Norbert Jaouen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.